2019-04-16

Il sera plus difficile pour les demandeurs d’asile de payer leurs factures

Svårare för asylsökande att betala sina räkningar – franska

Au cours de l’année 2019, la plupart des mandataires en services de paiement en Suède fermeront définitivement leurs portes. En tant que demandeur d’asile, il vous sera donc plus difficile de payer vos factures. Vous devrez alors vous renseigner auprès du prestataire de soins pour savoir comment régler vos soins lors de votre consultation.

Il existe actuellement 370 mandataires en services de paiement dans l’ensemble du pays. Parmi eux, 200 fermeront au cours de l’année, et les restants sont majoritairement situés dans les grandes villes.

Ce changement vous affectera en tant que demandeur d’asile réglant vos factures, telles que des factures médicales, par l’intermédiaire d’un mandataire en services de paiement.

Les hôpitaux et centre médicaux suédois appartiennent à différents conseils de comté. Ils appartiennent au conseil de comté correspondant à la ville où vous habitez. Chaque conseil de comté fixe librement la manière dont leurs patients doivent régler leurs factures. Le mode de paiement variera donc en fonction de votre lieu de résidence. Certains conseils de comté vous demandent de payer par carte ou en espèces lors de votre consultation. D’autres vous font parvenir une facture par courrier. Vous devez donc vous renseigner auprès du prestataire de soins pour savoir comment régler vos soins lors de votre consultation.

Vous pouvez également prendre contact avec l’hôpital ou le centre médical avant votre consultation pour demander comment payer. Si le prestataire de soins accepte uniquement le paiement par facture, vous pouvez demander s’il serait possible de revenir la régler sur place. L’Office des migrations ne pourra pas vous aider à régler vos factures.