Revenir par soi-même volontairement (retour volontaire)

Återvända självmant – franska

Le retour volontaire signifie que vous coopérez et travaillez de concert avec nous pour faciliter votre retour. Si vous avez reçu un refus à votre demande d’asile, vous devez envisager de quitter la Suède.

Lorsque vous avez reçu une décision d’expulsion (avvisning) ou de déportation (utvisning), vous serez appelé pour une réunion avec un gestionnaire de dossier à l’agence suédoise des migrations. Vous recevrez ensuite des informations pour déterminer quelles options alternatives sont disponibles dans votre cas et vous pourrez également poser des questions.

Si vous êtes incapable d’organiser le voyage par vous-même, vous et le gestionnaire de dossier ferez un plan ensemble pour déterminer la façon de procéder. Vous pouvez également avoir droit à du soutien financier ou à d’autres soutiens et assistance afin de pouvoir vous rétablir plus facilement dans votre pays d’origine.

En savoir davantage sur les personnes pouvant obtenir une assistance de retour

Prévoyez votre passeport ou vos documents de voyage temporaires

Vous êtes responsable de prévoir un passeport ou des documents de voyage temporaires et d’autres choses qui sont nécessaires pour que vous puissiez retourner dans votre pays d’origine ou dans un autre pays où vous avez le droit de résider.

Si vous avez besoin d’assistance avec les documents de voyage, l’agence suédoise des migrations peut communiquer avec les autorités publiques de votre pays d’origine afin de demander pour vous des documents de voyage temporaires. En de telles circonstances l’agence suédoise des migrations doit soumettre vos données personnelles aux autorités publiques de votre pays, mais toutefois nous ne leur dirons pas que vous avez fait une demande d’asile en Suède.

S’il n’est pas possible d’organiser des documents de voyage temporaires, vous pouvez, dans des cas exceptionnels, recevoir un passeport étranger temporaire de l’agence suédoise des migrations. Si tel est le cas, le passeport étranger temporaire s’applique uniquement pour que vous puissiez retourner dans votre pays d’origine.

Billets pour le voyage

Vous devez réserver un voyage vers le pays déclaré dans la décision d’expulsion ou de déportation.

Il est essentiel que vous payiez pour votre voyage de retour. Si vous n’avez pas d’argent pour votre voyage ou d’autres actifs, l’agence suédoise des migrations peut aider avec la réservation et le paiement du billet. Si vous payez vous-même le voyage, rappelez-vous que vous devez avoir des documents de voyage valides lorsque vous réservez votre voyage.

Si vous achetez un voyage avec une escale dans un pays où vous n’avez la permission de rester, vous risquez qu’une amende soit imposée ou que les autorités publiques du pays demandent que vous retourniez en Suède. Il est donc important que vous réserviez un voyage sans escale dans un autre pays de l'espace de Schengen. L’agence suédoise des migrations n'assume aucune responsabilité relative à un voyage que vous avez réservé vous-même. Si vous choisissez de réserver un voyage avec une escale dans un autre pays de l'espace de Schengen, vous devez vous assurer que vous avez le droit de rester dans ce pays en obtenant un visa pour le pays.

Logements, cartes bancaires et cartes LMA

Avant de quitter la Suède, vous devez rendre votre carte LMA à l’agence suédoise des migrations. Si vous avez reçu une carte bancaire de l’agence suédoise des migrations, vous devez retirer l’argent du compte et rendre la carte. Si vous avez résidé dans un logement des installations d’hébergement de l’agence suédoise des migrations, vous devez quitter le logement et rendre les clés.

Santé et éducation

Jusqu’au jour où vous quittez le pays, vous avez les mêmes droits qu’avant aux soins médicaux, toutefois vous ne recevrez pas de compensation financière pour les médicaments ou les soins après que votre décision soit devenue finale et en vigueur et que vos droits à de l’assistance financière aient cessé.

Les enfants ont le droit d’aller à l’école tant qu’ils restent en Suède.

En savoir plus sur les enfants dans le processus d’asile

Quitter le pays

Il vous incombe toujours de montrer la preuve à l’agence suédoise des migrations que vous avez quitté la Suède. Si l’agence suédoise des migrations ne sait pas que vous avez quitté la Suède, nous pouvons prendre la décision d’émettre une interdiction pour une nouvelle entrée. Cela signifie que vous pourriez ne pas pouvoir voyager et entrer dans la zone de Schengen. Votre affaire pourrait également être transférée à la police des frontières.

Afin que l’agence suédoise des migrations sache que vous êtes parti de la Suède, lors du départ de la Suède vous devez fournir un certificat de sortie au contrôle du passeport lorsque vous quittez. Le certificat de sortie vous est envoyé par la poste ou vous pouvez faire une demande à votre unité de réception la plus proche afin d’en obtenir un. Vous pouvez également montrer que vous avez quitté le pays en soumettant une copie de votre passeport avec la première page du passeport où les renseignements personnels sont indiqués et la page avec le cachet de sortie (indiqué avec le numéro d’identification) à l’agence suédoise des migrations. Un billet d’avion ou une carte d’embarquement ne peut par elle-même être utilisée pour confirmer le départ du pays.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas acheter un billet pour un voyage qui a une escale dans un autre pays de l'espace Schengen et que le certificat de sortie peut uniquement être soumis aux aéroports suédois. Si vous partez de l’aéroport de Kastrup, par  exemple, votre départ du pays sera confirmé par votre envoi d’une copie des pages de passeports exigées avec un cachet de sortie.

Trouver les coordonnées de l’agence suédoise des migrations (en anglais)

Voyager vers un pays autre que votre pays d’origine

Un autre pays de l’Union européenne

L’agence suédoise des migrations peut décider que vous devez retourner dans un autre pays de l’Union européenne et que votre demande d’asile doit être examinée à cet endroit. Cela peut être parce que, par exemple, vous avez été dans un autre pays de l’Union européenne avant de venir en Suède, ou que vous avez un visa pour, ou avez demandé l’asile dans un autre pays de l’Union européenne Ces règles se trouvent dans le règlement de Dublin.

Si vous préférez retourner dans votre pays d’origine, cela peut être une bonne idée pour vous si cela n’implique pas que votre retour prenne plus de temps ou devienne plus cher.

En savoir plus sur le règlement de Dublin

Un pays autre que celui déclaré dans la décision

Vous pouvez retourner dans un pays autre que celui déclaré dans la décision si vous pouvez montrer que vous y serez reçu (accepté). Si tel est le cas, vous devez avoir un passeport valide et un permis pour résider dans le pays en question. Par exemple, que vous avez un visa de touriste ou obtiendrez une exemption de visa pour l’entrée si ce n’est pas suffisant. Cela ne doit pas entraîner que cela prenne plus de temps ou devienne plus coûteux.

Last updated: 8 octobre 2019

Was the information on this page helpful to you?

Thank you for helping us improve our website!

Thank you for helping us improve our website!

Tell us how we can make this page better*






If you wish to ask the Migration Agency a question you can find our contact details under the heading Contact us.